song lyrics / Lynda Lemay / Des yeux qui 'peuvent pas voir lyrics  | FRen Français

Des yeux qui 'peuvent pas voir lyrics

Performer Lynda Lemay

Des yeux qui 'peuvent pas voir song lyrics by Lynda Lemay official

Des yeux qui 'peuvent pas voir is a song in French

Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Est ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Es-tu capable de pleuvoir sous tes montures
Comment tu sais si le matin est arrivé?
Est ce que tu rêves parfois de conduire une voiture?

Si tu vis seul, est ce que tes murs ont des tableaux
Et lorsque tu t'assois d'vant la télévision
Qu'est-ce que tu vois à l'intérieur de ton cerveau
Est-ce qu'y fait vraiment toujours noir derrière ton front?

Est-ce que tu peux faire le ménage de ton frigo?
Comment tu sais par cœur les dates de péremption?
Comment tu fais en sortant tes plats du fourneau
Pour être certain que c'est en plein la bonne cuisson?

Est-ce que ta petite salle de bain a un miroir?
Est-ce que tu ressens le besoin de t'apprêter?
Et puis ton chien, est-ce qu'il est dressé pour savoir
Comment t'guider quand t'es perdu dans tes pensées?

Et quand tu sors de la laveuse tes pantalons
Comment tu sais si toutes les taches sont parties?
Dis-moi, est-ce que tu prends toujours le même savon
Et est-ce que tu choisis toujours les mêmes tenues?

Quand tu te prévois des sorties la fin de semaine
Comment tu sais ce qui t'va bien et c'qui t'va pas ?
Comment tu sais te débrouiller avec ton peigne
Pour que ta frange tombe toujours au bon endroit

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu m'connais
Que tu sais lire dans mes pores et dans mon feu
Que tu connais mieux ma silhouette et tous mes traits
Que n'importe qui qui m'a déjà bouffé des yeux

J'rêverais pourtant que tu te plonges dans mes prunelles
Que ton regard me déshabille et me séduise
Je peux pas t'plaire avec mes charmes habituels
Et ta part de mystère me déstabilise

As-tu besoin d'ampoules en-dessous d'tes abat-jours
Est-ce que t'en aurais vissé une juste pour moi?
Comment t'as deviné que j'te faisais la cour?
J't'ai presque pas parlé, et pourtant nous voilà

Sur le pas de ta porte, épaule contre épaule
Avec nos souffles courts qui chantent et s'harmonisent
Avec nos mains timides et moites qui se frôlent
Et ton sourire qui m'apparait comme une surprise

J'aurais sans doute préféré que tu sois sourd
J'voudrais qu'ce soit avec tes yeux que tu m' trouves belle
J'voudrais qu'tu voies comment j'te regarde avec amour
Pas que tu croies qu'c'est un béguin superficiel

Moi j'connais rien du tout à ta réalité
Puis j'suis sans doute un peu jalouse de ton chien
Sans doute que c'est lui qui saura te consoler
Sans essayer de mettre des mots sur tes chagrins

Est-ce que des yeux qui peuvent pas voir, ça peut pleurer?
Je pense que oui et j'pense aussi que ça peut voir
Ça peut voir loin, ça peut conduire, ça peut mener
À la plus belle des histoires !!!
Lyrics copyright : legal lyrics licensed by Lyricfind.
No unauthorized reproduction of lyric.
Writer: Lynda Lemay

Comments for Des yeux qui 'peuvent pas voir lyrics

Name/Nickname
Comment
Copyright © 2004-2024 NET VADOR - All rights reserved. www.paroles-musique.com/eng/
Forgot your password ?
Create an account (free)
Select in the following order :
1| symbol at the top of the target
2| symbol to the left of the calculator
3| symbol to the right of the eye
grid grid grid
grid grid grid
grid grid grid