paroles de chanson / Abd Al Malik parole / 12 Septembre 2001 lyrics  | ENin English

Paroles de 12 Septembre 2001

Interprète Abd Al Malik

Paroles de la chanson 12 Septembre 2001 par Abd Al Malik lyrics officiel

12 Septembre 2001 est une chanson en Français

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

Je fus choqué dans mon intime et je vous jure
Que si j'n'avais pas eu la foi, j'aurais eu honte d'être muslim
Après ça, fallait qu'on montre aux yeux du monde
Que nous aussi nous n'étions que des hommes
Que s'il y avait des fous
La majorité d'entre nous ne mélangeaient pas
La politique avec la foi

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

Après c'là on a tous été pointés du doigt
Ils se sont demandés "p't-être qu'ils sont tous comme ça ?"
Les canons s'mirent à bombarder Bagdad
Et des corps s'effondrèrent en Espagne
Nos leaders se mirent à geindre et la Suisse sur un plateau de télé
Face à un homme d'Etat, mélangea
La politique avec la foi

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

Je découvris la suspicion
C'est quand un homme a peur et que l'autre en face ne le rassure pas
C'est quand celui qu'on croyait connaître
Devient soudain celui qu'on n'connaît pas
Les Pays-Bas assassinèrent le descendant d'un peintre de renom
La France continua à dire non
L'Europe se scinda en deux
Les uns et les autres qui n'voulaient pas qu'on confonde
La politique avec la foi

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

J'avais la conviction intime ce Septembre 2001
Que comme avant il n'y aurait plus rien
Et en un sens c'était sublime
Le grain disait adieu à l'ivraie
Alors une parole de paix j'allais pouvoir délivrer
Ainsi tous se reconnaîtraient dans la grande famille de l'humanité
Qui naturellement, viscéralement, ne confondrait pas
La politique avec la foi

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

On allait tout déconstruire, déconstruire avec trois D
Comme Deleuze, Derrida et Debray
Ni fondamentaliste, ni extrémiste de l'Islam ou d'la laïcité
Mais là, ça d'vient lourd j'crois
Trop compliqué en tout cas, et puis moi je n'mélange pas
La politique avec la foi

J'avais déjà un flow de taré
Lorsque les tours jumelles se sont effondrées
J'avais déjà un flow de dingue
Lorsque les tours jumelles se sont éteintes

Et au fait ce mois-là et l'mois qu'a suivi
Y a eu l'album de Jay-Z « Blue print », une leçon
Et l'premier classique de Wallen « A force de vivre » avec « Celle qui a dit non »
Et l'bouquin d'Jonathan Franzen « Les corrections »
Et moi, moi qui ne f'sais rien, qui galérais à la maison
Ah si, je changeais les couches de mon fiston ah ah ah
Droits parole : paroles officielles sous licence Lyricfind respectant le droit d'auteur.
Reproduction des paroles interdite sans autorisation.
Auteurs: Arnaud FAYETTE-MIKANO, Régis CECCARELLI, Regis FAYETTE-MIKANO
Copyright: BMG Rights Management, BMG RIGHTS MANAGEMENT (FRANCE)

Commentaires sur les paroles de 12 Septembre 2001

Nom/Pseudo
Commentaire
#12 sousoki
15/01/2007 à 19:47:15
abdel j'aime ta chanson elle est bien
#11 or le coup ...
15/01/2007 à 19:46:46
le cou de pression de ouf vs aver vu sa !!! ahahahaha
#10 jaquceline
15/01/2007 à 19:46:15
pardon je suis névrées aurevoir les autre et pardon ne me frappe pas après !merci
#9 est
15/01/2007 à 19:45:26
est la bolose de jaqucline tu croi ke je c pa ki tes gross conne de me*** pov*******
#8 wesh
15/01/2007 à 19:44:41
Ok, un peu plus de son dans l'casque ! Ouai comme ça c'est bon.rnrn[Refrain] :rnJ'avais déjà un flow de taré lorsque les tours jumelles se sontrneffondrées,rnj'avais déjà un flow de dingue lorsque les tours jumelles se sontrnéteintes.rnrnJe fus choqué dans mon intime et je vous jure,rnque si j'n'avais pas eu la foi j'aurais eu honte d'être muslim.rnAprès ça fallait qu'on montre aux yeux du monde,rnque nous aussi nous n'étions que des hommes,rnque s'il y avait des fous, la majorité d'entre nous ne mélangeaitrnpas, la politique avec la foi.rnrn[Refrain]rnrnAprès cela on a tous été pointés du doigt,rnils se sont demandés ptètre qu'ils sont tous comme ça.rnDes canons s'mirent à bombarder Bagdad et des corps s'effondrèrent enrnEspagne.rnNos leaders se mirent à jeindre et la Suisse sur un plateau d'télérnface à un homme d'état melangea, la politique avec la foi.rnrn[Refrain]rnrnJe découvris la suspicion, c'est quand un homme à peur et que l'autrernen face ne le rassure pas.rnC'est quand celui q'on croyait connaître devient soudain,rncelui qu'on n'connait pas.rnLes Pays-Bas assassinèrent le descendant d'un peintre de renom,rnla France continua à dire non.rnL'Europe se scinda en deux, les uns et les autres qui n'voulaient pasrnqu'on confonde, la politique avec la foi.rnrn[Refrain]rnrnJ'avais la conviction intime ce septembre 2001 que,rncomme avant il n'y aurait plus rien,rnet en un sens c'était sublime, le grain disait à Dieu à livrer,rnalors une parole de paix et j'allais pouvoir délivrer.rnAinsi tous se reconnaîtraient dans la grande famille de l'humanitérnqui, naturellement, vicéralement ne confondrais pas, la politiquernavec la foi.rnrn[Refrain]rnrnOn allait tout déconstruire, déconstruire avec trois D comme,rnDeleuze, Derrida et Debré.rnNi fondamentalistes ni extrémistes de l'islam ou d'l'a laïcité,rnmais là : ça d'vient lourd j'crois.rnTrop compliqué en tout cas, et puis moi, je n'mélange pas,rnla politique avec la foi.rnrnEt au fait, ce mois là et l'mois qui a suivi, y a eu l'album de Jay-Zrn: Blueprint, une leçon, et l'premier classique de Wallen : A force dernvivre, avec celle qui a dit non,rnet l'bouquin d'Jonathan Franzen : Les Corrections,rnet moi, moi qui ne f'sais rien qui, qui galerais à la maison, ah si :rnje changeais les couches de mon fiston.rn(Ahahahah)
#7 aaaba
15/01/2007 à 19:44:13
aba mdr on se cobnnaos
#6 jaqucline la prune
15/01/2007 à 19:43:46
jador les pruune pour moi cette chanson c comme les pruune kan on les mange !
#5 H2LDSQBF
15/01/2007 à 19:43:00
prl biain
#4 on
15/01/2007 à 19:42:36
on sen BIPPPPPPP LES BIPPPPPPP
#3 une fille trop cool
15/01/2007 à 19:42:06
es ouais chui fashion
Copyright © 2004-2024 NET VADOR - Tous droits réservés. www.paroles-musique.com
Problème de connexion ?
Ouvrir un compte (gratuit)
Sélectionnez dans l'ordre suivant :
1| symbole à gauche de la valise
2| symbole en bas de l'enveloppe
3| symbole en haut de la poubelle
grid grid grid
grid grid grid
grid grid grid